Aller au contenu principal

Le projet NAROO

Instrumentation

L'image ci-dessous montre la configuration du numériseur NAROO au 02 janvier 2021. La machine est constituée d'une table XY à coussin d'air Newport-Microcontrol sur base granite, avec un châssis permettant la numérisation de plaques jusque 350 mm de côté. Le numériseur est programmé pour opérer automatiquement la plupart des formats astro-photographiques.

   
 

Le numériseur NAROO.

 

La base granite mesure 1.3 m × 1.3 m × 0.2 m. Elle est placée sur des pieds dynamiques qui coupent des vibrations du bâtiment et de l'environnement. La position de la table XY est lue par des encodeurs Heidenhain. La linéarité et l'orthogonalité bi-dimensionnelles ont été calibrées sur site par le constructeur, avec un interféromètre laser. La position et la répétabilité de la table ont été mesurées par le constructeur. La stabilité a été mesurée à 10 nm, la répétabilité (comment la table revient sur une position après un mouvement complet) a été mesurée à 45 nm.

Pour assurer une haute précision géométrique et radiométrique, l'ensemble est placé dans une enceinte thermique ISO-5 en surpression, à température régulée de 20°C ± 0.1°C et une humidité relative de 50% RH ± 5% RH.

Optique

L'acquisition optique est gérée par une caméra Andor Neo sCMOS, montée sur un objectif télécentrique 1:1 VST VS-TCM-130/S. Le système est solidaire d'une platine sur axe Z au-dessus et directement perpendiculaire à la table XY. Les plaques photographiques sont illuminées par le dessous via une source Light Emitting Diode's LED, controlée par un générateur haute précision. L'ensemble optique a été spécialement conçu par le Pôle Instrumental de l'Observatoire de Paris et ce, afin d'éliminer toute distortion optique.

Process image et productions

La plupart des fonctionnalités NAROO sont controlées par ordinateur. Au début de chaque numérisation, les plaques sont mises automatiquement à distance focale par pression du porte-plaques sur le rack de contre-pression. L'illumination est fixée à 3/4 de la saturation sur le fond de ciel, par ajustement du contrôleur LED. Les plaques sont numérisées par pavés, avec un pas défini par l'utilisateur sur les axes X et Y. Le temps nécessaire à la numérisation d'une plaque 13 cm × 18 cm est de 5 min. Des images de calibration dark et flat sont aussi réalisées pour corriger les images brutes individuelles. Une mosaïque FITS complète, avec ou sans recouvrement, est générée en fin de process.

La caméra 2D sCMOS produit des images de 2560 × 2160 pixels de 6,5 μm × 6,5 μm. L'intervalle dynamique est 30000:1. Chaque image FITS individuelle est codée sur 16-bit, pour un espace disque de 11 Mo. Par exemple, la numérisation d'une plaque classique Kodak 13 x 18 cm requiert un espace disque de 1,2 Go, celle d'une plaque de Schmidt 5,9 Go.