Première antichambre funéraire. Mur ouest

Wang-Toutain, Françoise et De Domenico, Francesca, “Première antichambre funéraire. Mur ouest”, 2017, QIAN-AC1MO. Consulté le 20 juin 2021, https://bibnum.explore.psl.eu/s/qianlong/ark:/18469/2pbr2

À propos

Relevé graphique du décor du mur ouest de la première antichambre de la tombe de Qianlong.

Notice

Auteur
Wang-Toutain, Françoise
De Domenico, Francesca
Date
2017
Type
Dessin ; Restitution 2D
Ecriture
Tibétain
Couverture spatiale
Zunhua 尊化, province du Hebei, Chine
Couverture temporelle
1743/1750
Sujet
Architecture
Décor funéraire
Qianlong, Empereur mandchou (1711-1799]
Bouddhisme
Source
QIAN-AC1MO
Droits
Droits réservés
Identifiant
ark:/18469/2pbr2

Description :

Le pourtour de ce mur (2 m de haut sur 4,4 m de large) est orné d'une frise de végétaux entrelacés.

Deux rois célestes sont figurés sur ce mur : Dhṛtarāṣṭra, le roi de l’Est, dans la partie nord, et Virūḍhaka, le roi du Sud, dans la partie sud. Tous deux ont une allure martiale, mais portent une coiffe à cinq branches et ont la tête auréolée. L'armure de chacun d'eux se distingue par des détails d'ornementation. Tous deux se tiennent sur un socle de lotus. Les attributs qu'ils portent sont ceux que la tradition tibétaine leur prête, et non ceux de la tradition chinoise. Dhṛtarāṣṭra tient un luth. Virūḍhaka tient une épée des deux mains.

Chacun d'eux est entouré par 12 lignes d'inscriptions en tibétain de tailles inégales. Le battant de la première porte est plaqué contre ce mur et empêche donc de voir entièrement et clairement Virūḍhaka et les textes en tibétain qui l’entourent. Les inscriptions ont malgré tout pu être éditées, et ce roi céleste a été reconstitué d'après une ancienne photo prise au moment de l'ouverture de la tombe. Dhṛtarāṣṭra est entouré par la copie de quatre dhāraṇīs.Virūḍhaka est entouré par la copie de trois dhāraṇīs. Ces formules ont toutes pour fonction de protéger le lieu. Pour l'identification, cf. Françoise Wang-Toutain, Le décor de la tombe de l'empereur mandchou Qianlong : r. 1735-1796, Paris : IET-Collège de France, 2018, p. 445 et 448.

Relation :

Pour d'autres représentations de rois célestes cf. Première antichambre funéraire. Mur est.

Retour à la collection go to link

Décor de la tombe de l'empereur Qianlong

Votre sélection

Pas de sélection

X